1ère semaine : Objectif grandes voies en granit, direction le refuge Torino et en avant pour une semaine de fissures ! Nous voilà donc dans un lieu magique pour l’escalade, la Combe Maudite, que ce soit le Grand capucin, le Trident, la Chandelle ou encore le Clocher. Du granit exceptionnel, un cadre magnifique et des lignes pures que demander de plus ? Une bonne bière qui nous attend au sommet !lol

Quelles soit fines, larges, offwidth( plus large que le corps),ou dièdre, une fissure à chaque fois, ça demande une technique bien particulière à avoir. Dulfer, coincements des doigts, des mains ou encore des avants bras, coudes et poignets. Toute une technique à acquérir pour réussir à vaincre ses fameuses fissures ! Chose pas facile au début quand on est habituée aux réglettes, aux plats et aux arquées…voies mythiques à faire dans le coin : « Triple Directe », « l’écot des alpages », « la Bonatti » au grand cap. « Les intouchables », « bonetic », « éclipse » au trident. « Ligne blanche », « la Bonatti » à la Chandelle.

Ce fut une belle expérience et un très bon exercice pour le Yosemite qui s’approche…

Deuxième semaine : Objectif grande course montagne

1ere course : Aiguille des pèlerins par l’arête Gruter +voie seigneur à l’aiguille des deux aigles. On a pris la 1ère benne à 6h30 et on est arrivé à 22H30 à Cham, juste nickel pour le début de soirée de la fête des guides.

 La 1ère partie jusqu’au sommet des pelerins est assez facile, grimpe en grosse. La deuxième partie pour arriver à l’attaque des 2 diables est moins évidente pour trouver le cheminement. Ensuite il reste 5 belles longueurs à grimper dans ce pilier rouge. Descente en rappel et ensuite par la voie normale des pèlerins. Belle course en terrain varié.

2ième course : montée à Eccle, 2300m de dénivelé, 5H30. C’est déjà tout une course pour arriver à ce bivouac. Le lendemain le Freney par la voie Bonatti. L’approche du Freney est assez merdique dû aux crevasses, aux passages de rimaye, aux chutes de pierres et au couloir. On a mis 4 heures en partant du bivouac !

Beaucoup de longueurs qui grimpe bien pour arriver au pied de la chandelle, ensuite ça se corse un peu plus, une longueurs en 6B, un 6C et un 7a+ A0 bien dur même en tirant sur les points ! Le soir petit bivouac au sommet à 4500m d’altitude, beau temps annoncé mais pourtant on a eu droit à un peu plus de piment : grêle, ensuite neige et même pas loin de l’orage! Je vous laisse imaginer l’ambiance de la nuit…

Le lendemain, le réveil a été rude, pas facile de sortir du duvet même si il est trempé ! Mais il reste la cerise sur le gâteau, la sortie au mont blanc. Belle classique qui reste quand même engagée vu la longueur et l’éloignement.

Ce fut un très bon stage, intéressant, varié et toujours une bonne ambiance dans le groupe. A bientôt pour de prochaines aventures !

Pour vous faire rêver, quelques photos

Plus d’infos sur le site de la FFCAM

Répondre


Adeps
Communauté française Club Alpin Belge
Black Diamond
Millet
Ville de Namur
Belclimb
Kairn Planet Grimpe
Klimax
FFCAM Fondation de la vocation