Ce que je retiens d’Eidjford ?

C’est dément !  Un spot incroyable pour les fous du planté de piolet. Lorsqu’on est arrivé sur le site, on n’en croyait pas nos yeux, tout le monde avait la bouche grande ouverte, de la bave et la langue qui pendait jusqu’à terre.

Les lignes sont pures, superbes, indescriptibles. Mais en plus, pas besoin de rouler ou de marcher très loin. Tout est à portée de main.

On visitait avec le camion les différents sites, on était de plus en plus fou, certains même ne tenairent plus en place ! Don’t worry, on aura de quoi faire, on reste 10 jours sur place !

On a bien eu l’occasion de se défouler et de montrer ce qu’on avait dans le ventre en gravissant 9 magiques cascades toutes aussi différentes les unes des autres. Si ce n’était pas un grand placage vertical qui tuait les mollets, c’était un grand mur raide technique rempli de pétales, une sortie dans un tunnel en chou-fleur ou encore une belle cascade couleur caramel qui nous attirait énormément…

En plus du point de vue technique et sportif, je retiens aussi les émotions vécues au sein du groupe. Avec 3 coachs, 3 filles et 6 garçons, c’était une bonne ambiance de colonie de vacances ! Les expériences et les savoirs partagés, les éclats de rire aux relais, les récits de montagne racontés par les guides, les soirées films ou photos, la préparation et la “dégustation” ensemble des repas…

Bref, une belle expérience de groupe où il y a mélange d’effort et de complicité.

Vivement les prochains stages, où la technique et la concentration y sera bien sûr mais surtout l’ambiance et la motivation de tous !

Si cela vous a donné envie d’y aller, voici plus de renseignements pratiques sur le site de la FFCAM

Répondre


Adeps
Communauté française Club Alpin Belge
Black Diamond
Millet
Ville de Namur
Belclimb
Kairn Planet Grimpe
Klimax
FFCAM Fondation de la vocation